top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurclimatcausses

Printemps estival : 11 mai - 30 juin 2024

Dernière mise à jour : il y a 4 jours



1ère décade : 11/05 - 20/05

La séquence débute par un flux anticyclonique de sud modéré concrétisé par une belle douceur printanière sur le Mont-Aigoual , où l'association "infoclimat" honore son 20ème anniversaire dans une agréable convivialité. Le vent du Midi se renforce le 13/05, annonciateur d'un nouveau flux perturbé de sud-ouest qui apporte encore de bonnes pluies le 14/05, globalement 25 à 40 mm sur le bassin-versant de la Sorgue qui roule ses eaux rougeâtres en fin d'épisode. La persistance d'une "vallée planétaire" permet l'isolement d'une "goutte froide" sur la Manche, ce qui génère un flux de sud-ouest très instable. Une 1ère ligne orageuse circule de l'Espinouse à l'Aigoual le 16/05, seules les crêtes héraultaises se trouvent impactées. Ensuite dans la nuit du 17-18/05 une série de cellules s'alignent sur deux trajectoires, d'abord vers Ségala-Lévézou, puis Montpellier-Aigoual. Les cumuls pluviométriques s'échelonnent de 15 à 60 mm sur l'ensemble de la région impactant plus sensiblement le "balcon méditerranéen" au-dessus de Mélagues.


2ème décade : 21/05 - 31/05

Le comblement progressif de la "goutte froide" permet une réduction de l'instabilité, néanmoins les ascendances thermiques de l'après-midi nous gratifient de ciels encombrés de cumulus bourgeonnants, distributeurs de courtes averses. Un vent modéré de secteur ouest assure une ambiance agréable durant de belles phases ensoleillées dont profitent les cyclistes en mal de conditions favorables ! Et toujours la circulation méridienne concrétisée par cette "vallée froide" au niveau 500 hPa générant un flux de nord-ouest dès le 27/05, se renforçant encore le 30/05, type de temps frais et venteux accompagné d'averses de bruine forte, puis sa traîne très nuageuse le 31/05 pour clôturer ce mois de mai bien humide !


situation au niveau 500 hPa le 31/05

3ème décade : 01/06 - 10/06

Une amélioration se dessine suite à un décalage des hautes pressions vers l'Hexagone. Ainsi se développe une courte phase de beau temps estival du 03/06 au 06/06, néanmoins la tendance profonde s'impose encore dès le 07/06 avec l'établissement d'un flux de sud au niveau 500 hPa. En témoignent ces quelques ondées qui donnent des traces de sable du Sahara sur les véhicules les 08-09/06 sur le Sud-Aveyron. Puis s'amorce à nouveau une "coulée polaire" concrétisée par un fort vent de nord-ouest et un début de rafraîchissement le 10/06, conséquence d'un ralentissement durable du jet-stream.


4ème décade : 11/06 - 20/06

Une certaine fraîcheur accompagne ce "décrochage polaire" pendant qu'une sévère canicule sévit en Grèce. La situation favorise un flux de sud-ouest instable au fond de cette "vallée planétaire". Ainsi le 14/06 circule une discontinuité frontale concrétisée par un vent du Midi modéré, alors que le système nuageux associé épargne largement le Sud-Aveyron. Encore une marque des affinités méditerranéennes au sud de la vallée du Tarn, tandis que 20-30 mm se déversent notamment sur le Lévézou et l'Aubrac durant la nuit. Cette situation récurrente se traduit par l'incrustation d'une "goutte froide" au large du Portugal. Ainsi s'organise un solide flux de sud-ouest concrétisé par de violentes salves orageuses qui, de manière inédite, impactent sévèrement un large quart nord-ouest. Dans ce contexte particulier, notre région se trouve en marge de ces systèmes virulents, signe d'une influence méditerranéenne évidente, comme en témoignent par exemple ces poussières sahariennes véhiculées dans un puissant flux de sud anticyclonique les 18-19/06.






.


12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page