top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurclimatcausses

Coeur automnal 01/10 - 10/11/2023

Dernière mise à jour : 13 nov. 2023


1ère décade : 01/10 - 10/10

Un affaiblissement momentané de la dorsale anticyclonique permet une incursion du système perturbé centré sur les îles britanniques sur l'Hexagone. Néanmoins cela se résume à une matinée nuageuse le 03/10 sur la région sous un vent d'ouest modéré. Les éclaircies reviennent rapidement en fin de journée et dès le lendemain retour d'un beau ciel bleu et maxima nettement supérieurs à 20°, traduisant un renforcement anticyclonique. Ensuite la masse d'air s'assèche considérablement, ce qui favorise une amplitude thermique exceptionnelle, autour de 25° dans les vallées. Le rayonnement nocturne se traduit par la 1ère gelée blanche très discrète en bordure de certains cours d'eau, cette fraîcheur sensible fait place en peu de temps à la chaleur des après-midi avec des températures autour de 30° dès le 07/10 dans une atmosphère très sèche et parfaitement ensoleillée.


2ème décade : 11/10 - 20/10

Le type de temps précédent se maintient jusqu'au 13/11, lorsque s'amorce enfin un changement radical au moment où l'air polaire maritime crée une brèche dans la barrière anticyclonique. Un vent du Midi modéré apporte quelques nuages en bordure d'un épisode méditerranéen d'abord concentré sur les Cévennes, plutôt sur l'axe ardéchois, avant de se réactiver sensiblement au sud des Alpes le 14/10. Après une brève accalmie, le blocage du système dépressionnaire océanique favorise un nouvel épisode méditerranéen sur la même trajectoire, et sa virulence rappelle dans une moindre mesure celle de 2020 sur les bassins-versants de la Vésubie et de la Roya. Encore une fois le Sud-Aveyron se trouve épargné, seulement 20 à 40 mm les 18-20/10, alors que l'épisode cévenol déverse 100-200 mm sur des bassins-versants lodévois et ardéchois.


3ème décade : 21/10 - 31/10

Toujours un temps relativement calme sur les Grands Causses en début de période, alors que la configuration atmosphérique globale se maintient avec la persistance d'un système dépressionnaire très dynamique sur le secteur des Iles britanniques. Au fil des jours se précise le creusement d'une dépression tempêtueuse qui entre bientôt en phase avec un courant-jet très vigoureux, dans une trajectoire tendue vers les îles britanniques (350 km/h à 10 000 m d'altitude). Toutefois, dans cette situation automnale classique, les Grands Causses sont privilégiés en marge de la forte activité du défilé de perturbations qui arrosent copieusement une grande partie de la France. C'est tout bénéfice pour la saison des semailles, quand des pluies modérées quasiment quotidiennes humectent tranquillement les sols argilo-calcaires et vont bientôt recharger les nappes phréatiques toujours déficitaires comme en témoigne le faible débit de nos ruisseaux.


4ème décade : 01/11 - 10/11

Comme prévu, dans la nuit du 01-02/11, une violente tempête comparable à celle de 1987 frappe durement Bretagne, Normandie et Hauts-de-France, avec de nombreuses rafales à 170-200 km/h sur les côtes les plus exposées, des phases pluvieuses intenses et une surcote sensible de la mer accompagnée de creux supérieurs à 10 mètres. Notre région se trouve en marge de ces éléments paroxysmiques, toujours dans la continuité d'un temps humide sans excès. De manière logique s'ensuit une traîne plus fraîche dans le flux d'air polaire, concrétisée par 10 cm de neige furtive sur l'Aubrac le 03/11, pendant qu'une 2ème tempête moins violente affecte le Centre-Ouest sans toucher notre région. Ensuite le défilé de perturbations se traduit par des inondations historiques sur le Pas-de-Calais, alors que les Grands Causses continuent à tirer profit d'une humidité automnale exempte de tout excès. Tout juste une faible gelée au matin du 07/11 sur quelques points exposés au seuil des Avants-Causses! Ensuite le courant zonal perd de son énergie en fin de période.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page