top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurclimatcausses

Coeur printanier : 1er avril - 20 mai 2023

Dernière mise à jour : 21 mai 2023

1ère décade : 01/04 - 10/04

Toujours selon le même scénario, la période débute par un dynamique flux de nord-ouest qui apporte quelques précipitations, encore un furtif décor neigeux sur les "trucs" de l'Aubrac les 01-02/04. Ensuite s'installe progressivement une phase de stabilité anticyclonique dès le 04/04, concrétisée par un bel ensoleillement, une modération du vent de nord-ouest, véritable ambiance printanière. Le seul bémol, de faibles gelées jusqu'à -3° au fond des vallées les mieux abritées du vent les 04-05/04. Puis le renforcement des hautes pressions permet la hausse des températures avec un vent de plus en plus faible jusqu'au 09/04. Encore un dicton démenti par le réchauffement climatique :" Noël au balcon, Pâques ... au balcon" !! Une aubaine pour un joli "week-end" de détente !


2ème décade : 11/04 - 20/04

L'instabilité reprend ses droits du 12/04 au 16/04, un type de temps bien représentatif de la saison, marqué par la prédominance des giboulées, vent de nord-ouest soutenu accentuant la sensation de fraîcheur. La neige blanchit les hauteurs de l'Aubrac, les flocons serrés s'invitent même par moments sur le Lévézou. Bien sûr ces précipitations dérisoires n'inversent pas la tendance à la sécheresse, l'humidité de surface favorisant seulement la pousse de l'herbe avec l'augmentation des températures et de la luminosité, mais le déficit chronique des nappes phréatiques continue de progresser. A la faveur d'une cellule anticyclonique scandinave revient le beau temps printanier dès le 17/04 et même une douce chaleur les 19-20/04 avant le retour du vent du Midi.


3ème décade : 21/04 - 30/04

Effectivement les entrées maritimes privent le Sud-Aveyron d'une agréable tiédeur alors qu'on parle déjà de chaleur estivale sur l'Aquitaine, au pied des Pyrénées par effet de foëhn dès le 21/04. Le lendemain le vent du Midi apporte une pluie modérée mais bénéfique, qui se prolonge encore le 23/05 après l'orientation au vent de nord-ouest. Ce flux océanique se révèle encore bien agité et frais, momentanément interrompu par une cellule anticyclonique du 24/05 au 26/05 qui permet une hausse de température. Néanmoins quelques entrées maritimes révèlent la proximité du courant perturbé qui se manifeste à nouveau les 29-30/05 en apportant des pluies suffisantes pour la dynamique végétale.


4ème décade : 01/05 -10/05

L'épisode instable se termine par un fort vent de nord-ouest qui donne une sensation de fraîcheur, suivi par un retour de la tiédeur printanière dès le 03/05 associée à un flux de sud-est modéré à tendance anticyclonique qui se concrétise par des maxima au seuil de 25° dans les vallées.




La situation à 850 hPa le 04/05 illustre bien cette évolution récurrente vers la formation d'un dôme de chaleur issu du Maghreb, qui inquiète l'Espagne et se propage sur le Sud-ouest de l'Hexagone, tandis qu'un flux marin du golfe du Lion tempère ses effets jusqu'aux Grands Causses.






Et toujours les contrastes de la circulation méridienne ! Un aperçu des extrêmes un jour de "6 mai" à Millau : 25° et de la pluie du vent du Midi en 2023 ; du froid et 12 cm de neige en 1985 !! Renforcement du courant océanique avec temps à giboulées accompagné d'un fort vent de nord-ouest le 09/05. C'est l'ambiance de mars au mois de mai !


5ème décade : 11/05 - 20/05

C'est la période des "saints de glace", un des derniers soubresauts de l'hiver marqués parfois par une gelée brutale qui "grille" les tendres pousses végétales. Dans le contexte de réchauffement climatique ce risque devient rare, néanmoins le mécanisme des variations naturelles favorise toujours les types de temps instables et frais tels qu'ils se manifestent depuis le 09/05. Par exemple ces giboulées et même le tonnerre à St Affrique le 12/05, et encore une bonne pluie la nuit suivante. Le flux océanique s'oriente progressivement au nord-nord-ouest, un vent soutenu, baisse de température le 16/05 avec tout de même l'agrément de belles éclaircies. Ensuite une dorsale anticyclonique fait barrage au courant atlantique, tandis qu'une dépression italienne provoque un épisode méditerranéen exceptionnel, comparable à ceux de 1999 dans l'Aude ou 2002 dans le Gard. Le Sud-Aveyron se situe en bordure du système et reçoit quelques averses ponctuelles sous un ciel menaçant du 18/05 au 20/05.










6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page