top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurclimatcausses

Coeur hivernal : 21/12/2023 - 10/02/2024

Dernière mise à jour : 17 févr.


1ère décade : 21/12 - 31/12/2023

Tout d'abord une cellule anticyclonique centrée sur les îles britanniques se traduit par un temps très nuageux et venteux dans un flux de nord-ouest jusqu'au 24/12. Puis les hautes pressions subtropicales repoussent le courant océanique vers les îles britanniques, une configuration qui place la région en marge des perturbations effleurant seulement le nord de la France. Voilà encore un "Noël au balcon", douceur et bel ensoleillement du 24 au 27/12, avant l'arrivée de quelques entrées maritimes le 28/12, qui apportent un petit bémol à cette agréable ambiance automnale, marqueur d'une certaine accentuation du réchauffement climatique. Et encore un retour au courant zonal avec léger vent de sud-ouest et pluies faibles pour clôturer l'année 2023 ! Conséquence d'une oscillation nord-Atlantique largement positive depuis fin octobre, dans la logique de la variabilité naturelle de notre climat. ( voir rubrique "mécanismes").



2ème décade : 01/01 - 10/01/2024

La tendance automnale se prolonge encore dans la douceur, même un ensoleillement très agréable le 04/01, alors qu'un changement radical s'amorce le 05/01 lorsque l'air polaire emprunte son trajet traditionnel "Moscou-Paris", mais ralentissant sensiblement sa course après "l'invasion brutale" de la Scandinavie. Il s'ensuit un impact modéré sur la France, concrétisé par l'abaissement de la limite pluie-neige sur le Grand-Est et à peine quelques flocons sur l'Aubrac le 06/01, un peu plus marqués sur la Margeride. La bise froide se renforce sur nos plateaux le 07/01 pour s'essouffler progressivement après le ressenti le plus piquant du 08/01. Tout juste un "brin de normalité" des hivers d'antan après une remarquable période de douceur! (voir "légende des synthèses décadaires") L'alimentation froide est interrompue le 09/01, néanmoins l'augmentation du rayonnement nocturne favorise les "trous à froid" avec de minima inférieurs à -10° dans les combes du Lévézou et Aubrac. Puis le 10/01 une goutte froide d'altitude génère un "retour d'Est" accompagné de chutes de neige remarquables sur la région. (voir rubrique "événements").



Cette décade marquée par un changement météorologique radical met bien en évidence les différents faciès climatiques de notre région : douceur océanique (Tm supérieures à 7°), remarquable dans le "rougier" (Montlaur), à peine atténuée sur les Avants-Causses (Millau-Soulobres), peu sensible sur les Mts de Lacaune (Murat-sur-Vèbre). A l'inverse, quand le froid continental s'installe le 06/01, apparaît la plus grande rudesse de l'Aubrac, tandis que le "rougier" est épargné par le gel continu et les Mts de Lacaune ne sont guère plus froids que les Avants-Causses.



3ème décade : 11/01 - 20/01

La neige abondante se confirme dès la nuit du 10-11/01 et se prolonge une grande partie de la journée à mesure que la goutte froide se déplace vers la péninsule ibérique, selon le trajet emprunté par la masse d'air froid venue d'Europe centrale. C'est donc le Sud-Aveyron qui enregistre la plus forte quantité de neige jusqu'aux Monts de Lacaune dans notre région, moins abondante tout de même que sur la ligne de partage des eaux, de l'Espinouse au Tanargue, dans la logique de ce type de temps.



Photo près de Latour-sur-Sorgue en matinée. La "neige méditerranéenne" tombe à intensité modérée durant la nuit jusqu'en fin d'après-midi, soit une durée de 17-18 heures environ pour cet épisode remarquable dont la trajectoire Escandorgue-Saint-Affricain distribue de 60 à 10 cm de neige lourde du sud vers le nord. ( voir rubrique "événement").

Sous influence anticyclonique dans un faible flux de nord-ouest, la région ne connaît pas de vague de froid remarquable puisqu'il faudrait au moins 2 jours consécutifs avec des températures inférieures de plus de 5° aux moyennes de janvier qui s'échelonnent approximativement de 4° à 0°selon l'altitude sur l'ensemble des Grands Causses, tout juste au seuil de 1200 m d'altitude du 07/01 au 10/01. C'est même la douceur qui s'installe par faible flux de sud-ouest en altitude le 15/01! Ce type de temps se prolonge jusqu'au 18/01, ambiance maussade caractérisée par de faibles pluies intermittentes, tandis que la ligne de front entre air polaire et air subtropical se décale lentement du nord de la France vers le nord du Massif Central, sans dépasser les limites de l'Aubrac.



4ème décade : 21/01 - 31/01

Au fil des jours se constitue une solide cellule anticyclonique sur la péninsule ibérique qui progresse vers le bassin aquitain en dirigeant un flux d'air subtropical bien tiède en altitude (ambiance printanière en Cerdagne par exemple), tandis que notre région se trouve en marge d'un flux océanique peu actif responsable d'une douceur notoire dès le 23/01 et même remarquable grâce à un ensoleillement généreux les 25/01 et 27/01. Par contre le décalage anticyclonique vers l'Est engendre les entrées maritimes du golfe du Lion et réduit cette douceur sous la grisaille humide véhiculée par un vent du Midi modéré dès le 28/01. La situation demeure encore sous le contrôle des hautes pressions subtropicales qui place la région en marge d'un courant océanique peu actif, concrétisé par cette morne ambiance sous un plafond nuageux de moyenne altitude le 31/01.



5ème décade : 01/02 - 10/02

Se confirment maintenant les dictons de la "Saint-Vincent" (22/01) et de la "Chandeleur" (02/02), une continuité dans l'affaiblissement de l'hiver, une situation marquée par la prédominance du flux d'air subtropical anticyclonique responsable d'une sécheresse historique de la Catalogne au Roussillon. Heureusement les Grands Causses se trouvent à la croisée des chemins entre les flux atténués issus de l'Atlantique et de Méditerranée qui apportent un minimum d'humidité, même si le déficit pluviométrique hivernal devient de plus en plus récurrent. C'est encore la douceur qui domine dans une atmosphère printanière, bien ensoleillée du 02/02 au 05/02. Puis des brouillards de vallées tenaces le 06/02 avant l'arrivée du vent du Midi le 07/02, annonciateur d'un épisode modérément pluvieux qui parvient en bout de course de l'est du Rhône, presque banal sur la Cévenne ardéchoise avec 170 mm en 36 h. sur la Croix-de-Bauzon (1370 m d'altitude), seulement 15-30 mm sur le Sud-Aveyron.







20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page