top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurclimatcausses

Hiver printanier : 11 février - 31 mars 2022

Dernière mise à jour : 24 févr. 2023


1ère décade : 11/02 - 20/02

Le courant d'altitude continue de décrire ses amples ondulations, ainsi un talweg génère un flux méditerranéen de faible activité les 13-14/02, vent du Midi s'orientant rapidement à l'ouest, donnant quelques faibles pluies, un peu de neige sur l'Aigoual. Bien sûr vent et ciel gris donnent un ressenti désagréable malgré une tendance plutôt anticyclonique. Dès le 15/02 le courant océanique reprend de la vigueur au niveau des Iles britanniques, la forte instabilité s'atténuant vers le sud de l'Hexagone. Néanmoins, la douceur des températures demeure une maigre consolation, tant le vent de nord-ouest apporte un sensible inconfort, sous un ciel bien gris, hormis les 18-19/02.

2ème décade : 21/02 - 28/02

L'instabilité persiste, marquée par un fort coup de vent le 21/02, avant qu'une nouvelle cellule anticyclonique sur le Proche-Atlantique n'apporte une belle embellie le 23/02. Le beau temps se maintient durablement dans un flux de sud anticyclonique, marqué par de faibles gelées en fonds de vallées et un bel ensoleillement. Cette dernière décade de l'hiver météorologique confirme la tendance globale d'une saison caractérissée par la persistance de situations anticycloniques, concrétisées par un ensoleillement remarquable sur nos plateaux caussenards, mais en contrepartie un déficit pluviométrique inquiétant.

3ème décade : 01/03 - 10/03

Encore cette tendance globale marquée par un manque de puissance du courant océanique d'altitude, dont les ondulations traduisent un blocage anticyclonique. Ainsi du 02/03 au 05/03 un système nuageux se désagrège lentement sur une moitié ouest de l'Hexagone. L'évolution se traduit par des entrées maritimes les plus épaisses sur le Larzac le 02/03, suivies d'un vent soutenu de nord-ouest dès le 04/03, encore la grisaille sans aucune précipitation. Ensuite une nouvelle cellule anticyclonique progresse lentement du Proche-Atlantique vers l'Europe centrale, concrétisée par le grand beau temps du 06-07/03 avec gelées blanches, suivi du vent du Midi et ses entrées maritimes qui renouvellent la grisaille avec constance de précipitations faibles seulement sur l'Aigoual qui se recouvre de neige humide au seuil de 1400 mètres d'altitude.

4ème décade : 11/03 - 20/03

Comme prévu un épisode méditerranéen impacte de plein fouet le golfe du Lion dès le 11/03, selon la trajectoire dont l'épicentre se focalise vers l'Espinouse, comme en témoigne le cumul de 435 mm entregistrés à Castanet-le-Haut en 72 heures. L'épisode remarquable pour la saison n'engendre pas d'écoulements torrentiels sur la région les cumuls supérieurs à 200 mm se limitant aux crêtes de nos bassins-versants. Néanmoins, de manière classique, se développent des foyers orageux locaux concrétisés par cette neige insolite qui apporte un décor neigeux sur le Sud-Aveyron l'après -midi du 13/03, par refroidissement de la masse d'air en phase stationnaire (voir rubrique "événements"). Mais rien à voir avec les événements tragiques de mars 1930 ! Ensuite le renforcement du blocage vers la Scandinavie permet au flux de sud d'amener le sable du Sahara vers l'Hexagone qui ne fait que survoler les Grands Causses, tout en maintenant un temps gris et frais sur la région, avant le retour de la pluie dès le 20/03.

5ème décade : 21/03 - 31/03

Les conditions anticycloniques persistent sur l'Europe centrale et assurent un beau temps stable sur la France. Un vent du Midi modéré maintient encore quelques passages nuageux du 21/03 au 23/03, puis s'installe enfin l'ambiance printanière quand les hautes pressions se renforcent plutôt sur l'Allemagne. La situation dépressionnaire sur le bassin méditerranéen favorise les entrées maritimes persistantes sur le golfe du Lion, atteignant tout juste les crêtes héraultaises, tandis qu'une ambiance de mois de mai règne sur l'ensemble de l'Hexagone. Ainsi notre région bénéficie d'un bel ensoleillement et de maxima compris entre 15° et 19°. Néanmoins le 30/03 commence à s'établir l'autre volet de la circulation méridienne, concrétisé par une "coulée arctique", la marque classique des caprices printaniers.



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page