top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurclimatcausses

Eté automnal 21/08 - 31/09/2023

Dernière mise à jour : 12 oct. 2023


1ère décade : 21/08 - 31/08

Le dôme de chaleur confirme son emprise , pas un souffle de vent, soleil torride durant l'après-midi, rafraîchissement en deuxième partie de nuit. La situation prend un caractère exceptionnel en raison de son développement tardif. Les maxima atteignent et dépassent les 40° sur les secteurs les plus exposés, notamment le rougier de Camarès ou le bassin millavois, un pic de 39° à la station de Millau-Soulobres, au niveau des Avants-Causses le 23/08 (voir rubrique "événements"). Toujours dans le contexte des forts contrastes thermiques, le retour d'un flux de nord-ouest se traduit par un brusque rafraîchissement accompagné d'une bonne pluie (environ 30 mm) le 26/08 et des maxima inférieurs à 20° durant 3 jours. Puis le beau temps anticyclonique s'installe à nouveau le 31/08.


2ème décade : 01/09 - 10/09

Le renforcement des hautes pressions européennes jusque sur l'Hexagone empêche le développement optimal d'une goutte froide sur la péninsule ibérique. Donc pas d'épisode méditerranéen, plutôt un flux de sud anticyclonique et quelques foyers orageux qui se déplacent le long du littoral atlantique le 02/09. Et encore une vague de chaleur tardive qui débute le 03/09, atténuée par un bon vent du Midi qui balaie les Grands Causses. Puis se précise la configuration caractéristique en "oméga", situation de blocage favorable aux violents épisodes méditerranéens (voir rubrique "mécanismes"). Or le puissant anticyclone centré sur la France nous accorde un temps ensoleillé accompagné d'une chaleur tardive, tout de même atténuée par un autan sec et soutenu en journée sur le Sud-Aveyron jusqu'au 10/09. C'est tout de même la décade la plus chaude pour un début septembre depuis plus de 50 ans!!


3ème décade : 11/09 - 20/09

Ce type de temps nous assure un beau temps automnal agrémenté de ce fameux "vent solaire", autan modéré qui s'apaise au coucher du soleil lorsque débute la fraîcheur nocturne. Puis le 16/09 s'organise un bref épisode cévenol, lignes orageuses sur la trajectoire languedocienne, cellules violentes et stationnaires bloquées sur la ligne de crêtes héraultaises. Tandis qu'un paroxysme déverse jusqu'à 500 mm environ autour de Lunas, on ne relève que 50-70 mm sur le haut bassin-versant de la Sorgue qui réagit modérément à l'intensité pluviale très localisée pendant que l'Orb déborde en aval de Bédarieux. Ensuite les fortes remontées instables méditerranéennes impactent Ardèche et Drôme le 18/09 sans la moindre pluie sur le Sud-Aveyron.


4ème décade : 21/09 - 30/09

Selon une évolution logique, s'ensuit une incursion d'air polaire qui rafraîchit sensiblement l'atmosphère dès le 23/09, dans un flux de nord-ouest instable. Quelques averses ponctuelles ce jour-là suivies rapidement d'un grand beau temps quand une solide dorsale barre la route aux systèmes nuageux qui s'organisent autour d'une dépression britannique très dynamique. Tout de même une fraîcheur nocturne remarquable les 24-25/09, jusqu'à la gelée blanche dans les creux au-dessus du seuil de 800 m, comme sur les Monts de Lacaune ou le Lévézou et la 1ère froidure sur l'Aubrac au seuil des -3°. Néanmoins la chaleur revient dès le 25/09, avec des maxima autour de 28° sous un magnifique ciel bleu et donc une forte amplitude thermique ! Et cette chaleur tardive, marqueur évident du réchauffement climatique, atteint une durée remarquable avec la persistance d'une ceinture anticyclonique des Açores à la Russie.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Bình luận


bottom of page