top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurclimatcausses

. Tableau synthétique du semestre chaud : 1er avril - 20 septembre 2019

Dernière mise à jour : 13 févr. 2023

Même si début avril se distingue par sa fraîcheur, ce printemps 2019 ne reste pas dans les annales. Les contrastes habituels sont respectés, les "Saints de glace" se rappelant à notre bon souvenir. Mais ce que l'on retiendra de ce semestre 2019, c'est évidemment cette intense vague de chaleur, surprenante par sa précocité, puisqu'elle se déroule en dernière décade de juin, mais aussi par sa récidive en 1ère décade de juillet. On n'atteint pas les pics de chaleur d'août 2003, néanmoins sur la durée , les 2 épisodes sont comparables. Encore sommes-nous privilégiés par rapport aux 46° enregistrés dans les garrigues gardoises ou héraultaises !

Ensuite, au niveau de la sécheresse, la région se trouve encore relativement épargnée. Malgré un déficit chronique des précipitations dès avril, on n'atteint pas la sévérité de 2011, où les pluies printanières furent nettement plus faibles. Certes la sécheresse agricole s'accentue au moment le plus chaud, toutefois quelques averses orageuses locales réduisent les craintes d'aggravation malgré la pénurie pluviale d'août.








5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page